Ne faites pas du régime votre résolution!

Chaque fois que j’allume la télévision ou la radio, j’entends: “Perdez 20 livres d’ici la Saint-Valentin!” ou “Perdez tout le poids de vos vacances pour quelques centimes par jour!” Et mon favori de tous les temps, “Souffrez-vous de graisse abdominale? (Duh) En quelques semaines seulement, vous pouvez perdre de la graisse et obtenir les abdominaux que vous avez toujours voulus!” Avez-vous de la graisse abdominale? PUHLEEEEZZZZEE! Non, je souffre juste de graisse à la cheville et je meurs d’ m’en débarrasser, des idées?

OK où étais-je, à droite, la pléthore d’annonces de post-vacances.

Pour beaucoup d’entre vous, les vacances apportent certainement leur lot de défis, dont la plupart consistent à essayer de dire non à trop de sucreries et d’aliments trop gras. Cela se produit chaque année et pourtant, chaque année, nous semblons être surpris, dès le 1er janvier, d?avoir “recommencé”. Bien que nous pensions lutter contre l’envie, la balance reflète la vérité laide!

Nous repassons sans cesse nos indiscrétions dans notre tête en nous demandant pourquoi nous ne pouvions pas, “Dis simplement non!” Qu’est-ce que c’était? Pourquoi ne pouvons-nous pas le combattre? Qu’est-ce qui nous fait manger les choses que nous savons que nous ne devrions pas manger? Je vais vous dire ce que c’est, ça s’appelle Janvier, le mois de la rédemption. Pour chaque biscuit, gâteau et boule de chocolat, janvier nous acquittera de nos interdits nutritionnels. Janvier, mois de repentance pour tous nos péchés culinaires, disparaît, biscuit spritz!

Ah, janvier, doux janvier, que ferions-nous sans janvier? Mon intuition est que février aurait une nouvelle popularité.

La réalité est la suivante: comment combattre l’envie de reprendre le dernier à la mode afin de défaire toutes les indulgences de vacances? Comment puis-je vous encourager à prendre enfin la décision de développer des habitudes qui vous porteront bien pour la nouvelle année et au-delà? Comment puis-je vous persuader d’ignorer les murmures du diable qui fait constamment des promesses en l’air et vous séduit par des affirmations “trop belles pour être vraies”. Je suppose que je vais devoir sauter sur ma tribune et espérer que mes mots l’emporteront sur les promesses en l’air faites par les dernières tendances en matière de .

Vous trouverez ci-dessous les 10 principales raisons pour lesquelles vous ne devriez pas suivre un cette année! (et chaque année suivante).

10. Nommez un régime qui a fonctionné? de façon permanente. (Vous ne pouvez pas compter ceux où vous avez perdu 5 livres ici et même 10 livres. Ils ne comptent pas si le poids est revenu.)

9. Parce que les régimes vous laissent sentir comme un échec, encore et encore. Quand est la dernière fois qu’un régime vous a laissé un sentiment de fierté?

8. Les diètes sont dangereuses. Trop peu de nourriture se traduit par une faible énergie et un faible métabolisme. Les pilules amaigrissantes non régulées peuvent augmenter votre tension artérielle, entraînant une hypertension artérielle et éventuellement un accident vasculaire cérébral.

7. Les régimes sont trompeurs. Je pense en quelque sorte aux colporteurs d?autrefois, également connus comme vendeurs de Snake Oil. Snake Oil a été présenté comme le “remède de tout ce qui va mal!” dès que la marchandise a été vendue, il était parti depuis longtemps. Combien de régimes font des promesses qui se concrétisent? Quel recours avez-vous quand ils ne fonctionnent pas?

6. Les régimes transmettent des informations médiocres – Voyons voir, pour la plupart, les régimes ne favorisent pas les choix alimentaires sains, ils parlent simplement de réduire les calories. Et même si nous consommons trop de calories dans ce pays, nous devons simplement faire de meilleurs choix alimentaires et réduire nos portions. Certains régimes disent, bon, hé, si vous avez un ricanement, c’est 10 points, mais c’est bon, mais ne dépassez pas vos points. Où est le bénéfice nutritionnel là-bas? Je suppose que ça ne fait rien si vous ne dépassez pas vos points, non?

5. Les régimes n’enseignent pas la modération – Les régimes sont clairement tout ou rien. Vous pouvez manger quelque chose ou rien. Pourquoi pensez-vous que nous devenons fous pendant les vacances? Parce que nous ne sommes pas sur un régime et que les régimes nous apprennent que lorsque nous ne suivons pas de régime, nous pouvons manger ce que nous voulons! Hein? Wha?

4. Les ne sont pas la vraie vie. Depuis plus de 20 ans que je suis dans ce secteur, l?une des principales raisons pour lesquelles les régimes échouent, c?est que les gens voyagent, célèbrent leurs anniversaires, leurs mariages, etc. Si vous suivez un régime et que la nourriture ne figure pas au menu soit mourir de faim ou vous êtes obligé de “quitter” votre régime. Une fois que vous avez terminé votre régime alimentaire, vous êtes quasiment fini et vous pouvez manger ce que vous voulez, non?

3. L’usurp de du régime – Pour ceux d’entre vous qui ont passé la majeure partie de votre vie à suivre un régime, dites-moi comment vous vous sentez à propos de votre corps? Dis moi ce que tu ressens pour toi? Votre valeur? Croyez-moi, j’ai passé assez de temps autour du bloc pour constater à quel point les régimes amaigrissants ont atténué l’ de de nombreuses personnes brillantes et talentueuses, tout simplement parce qu’elles ne pouvaient trouver le succès avec leur poids. Voyons voir, cela pourrait-il être le régime alimentaire? Hmmmm.

2. Les régimes nous font oublier que nous avons du bon sens – Vous savez ce que vous devriez manger, vous le faites. Vite, citez trois bons choix pour le petit-déjeuner? Trois bons choix pour le déjeuner? Trois bons choix pour le dîner? Voyez-vous, c’est que, pour une raison quelconque, vous avez abandonné toute envie d’écouter ce que vous savez et vous avez choisi de suivre un régime à base de noisette qui vous en apprendra peu et vous laissera le sentiment de vous sentir à nouveau comme si vous aviez échoué.

Et la première raison pour laquelle vous ne devriez pas suivre de régime,

1. L’alimentation ne fonctionne pas! Ai-je vraiment besoin d’élaborer?

Votre santé, votre choix!