Les vacances peuvent être en bonne santé, tout est dans la planification!

En grandissant, Halloween était ma période préférée de l’année. Comme mon père était dentiste, c?était la seule fois de l?année où on me permettait de manger tous les bonbons que mon sac et mon estomac pouvaient traiter. J’attendais avec impatience Halloween la façon dont certaines personnes avaient hâte de fêter leur anniversaire: certains chérissaient les cadeaux, pour moi c’était le Snickers®.

Bien que mes enfants soient tous grands et dépassés, je garde un très bon souvenir de les habiller, de maison en maison. Le fait saillant, bien sûr, était de les aider à trier les bonbons. “Un pour toi, un pour maman. Deux pour toi, deux pour maman.” Cependant, même si j’ai apprécié les bonbons, j’ai commencé à réaliser que Halloween semblait être le précurseur de la saison des excès alimentaires. Le 31 octobre a ramené tous les aliments assermentés du 1er janvier au 30 octobre!

Comment survit-on à la saison de la nourriture? La période de l’année où le sucre nous attend et où nous répondons à l’appel. Comment pouvons-nous simplement dire: “Non!” et laisser les bonbons, les patates douces à la guimauve et les petits pains collants derrière ou derrière nous? Tout est question de stratégie. Pour certains, cela peut signifier une abstinence totale, alors que pour d’autres, la modération est la solution.

Dans le livre du Dr. David Kessler, Une fin à la suralimentation, il écrit: “Le sentiment d’impuissance est l’un des principaux obstacles au succès. Si vous sentez que vous n’avez d’autre choix que de vous engager dans un , l’excitation qui anime cela persistera. Mais si vous développez un sentiment de votre propre capacité de contrôle et reconnaissez que vous n’avez pas besoin de vous engager dans un habituel, le sens de l’excitation diminuera. ”

En bout de ligne, avoir un plan. Croire que vous n?avez pas de maîtrise de vous-même est le premier moyen de succomber à la mauvaise alimentation. Croire que c’est votre seul choix, est la deuxième erreur. Voici quelques conseils pour vous aider à traverser la saison des excès alimentaires et vous guider vers des choix plus sains.

Dans le livre du Dr Kessler, il parle de l?importance d?une règle inébranlable. Par exemple, je ne mange pas d’aliments frits. Il y a des années, c’était pour maintenir mon poids, maintenant c’est juste une habitude. La règle doit être assez forte pour rester, et pour moi, les composants malsains des aliments frits me permettent de refuser facilement. Par conséquent, trouvez une raison suffisamment convaincante.

Visualisez comment vous vous sentirez. Par exemple, après avoir mangé quatre ou cinq barres de chocolat dans les sacs à provisions de mes enfants, je me sentirais malade. Pour cette raison, si je me sens surchargé sur ma barre de chocolat préférée, je «ressens» ce que je ressentais lorsque je surestime ces barres. Je suis mieux en mesure de garder ma «friandise» au minimum et de partir en me sentant beaucoup mieux.

Si vous optez pour une friandise ici et là, alors relancez vos efforts en matière d’ . Bien que le manque de temps soit toujours un défi, vous devez planifier le temps. C’est un accord que vous concluez avec vous-même. “Bien sûr, je peux l’avoir, mais demain, je vais consacrer 20 minutes supplémentaires à mon entraînement en musculation ou en cardio.”

Commencez votre journée avec des protéines et faites de votre mieux pour l?inclure tout au long de la journée. La recherche montre que les protéines vous font sentir «rassasiées» et réduisent votre faim plus efficacement que les glucides ou les lipides. Les nouvelles valeurs nutritionnelles de référence pour les protéines chez l’adulte sont de 0,8 gramme par kilogramme de poids corporel. Cela se traduit par environ 0,36 gramme de protéines par livre de votre poids.

Je suis réaliste quand il s’agit de mener une vie saine car cela ne peut pas être une proposition de tout ou rien. S’il y a une friandise que vous voulez, allez-y. Cependant, vous devez comprendre le compromis. Une vie saine signifie trouver un équilibre sain entre la nourriture que vous mangez, les vous choisissez et la vie que vous vivez. Avec Halloween à l’horizon, il n’y a pas de meilleur moment pour définir votre stratégie et passer à travers les vacances en meilleure santé!

Originally posted 2016-12-29 21:42:54.