Épidémie d’obésité?

Je ne sais pas si c’est à cause du poids que j’ai perdu récemment que je suis plus consciente, mais je ne peux pas m’empêcher de remarquer la composition des personnes qui nous entourent.

Lors d?une belle soirée d?été, j?ai fait une longue promenade hier et j?ai remarqué que peu d?autres personnes faisaient la même chose – et pourtant, il y avait beaucoup de monde dans des voitures à peine capables de s’y déplacer. J’ai même vu un couple coincé à l’avant d’une petite voiture à l’extérieur du magasin de frites se disputer une marge de man?uvre pour contourner leurs cornets de crème glacée. Il n’y avait pas d’enfants dans le parc qui courent ou jouent au football?

La semaine dernière, je suis allé en voyage à Glasgow à bord du ferry. Des files de gens incapables de marcher remplissaient des plateaux de fast-foods, de gâteaux sucrés et de desserts qui n’étaient pas bon marché non plus.

Il y avait des centres commerciaux pleins de personnes en surpoids.

Est-ce que les choses ont tellement changé depuis que je suis jeune? Consoles de jeux, surcharge multimédia, restauration rapide et malbouffe immédiatement disponibles partout.

Je pense que les choses sont très différentes maintenant et que la santé de la nation est sur le point de faire un glissement de terrain avec les dépenses et autres conséquences de tout cela?

Un rapport récemment publié par le Forum national sur l’ estime que la moitié du pays sera obèse d’ici à 2015 et certains pensent que cela pourrait même être sous-estimé.

Le gouvernement, la publicité dans les médias et les organisations s?occupent-ils de cette question ou va-t-il lentement s?insinuer dans le pays de la même manière que le tour de taille? Je ne pense pas qu’ils vont agir trop vite!

Les individus doivent-ils donc s?arrêter et penser: «est-ce que je contribue au problème à venir?

Les personnes impliquées dans la doivent-elles être proactives en tendant la main aux autres, en offrant aide et soutien, en faisant quelque chose pour encourager la santé et le bien-être avant les organisations qui devraient l’être?

Qu’est-ce qui doit être fait pour s’occuper de la génération qui vient derrière nous – avant que le gros gros rocher qui approche ne frappe la planète?