Comment éviter d’être un esclave à votre échelle

Êtes-vous accro à votre échelle? Si vous avez répondu oui à cette question, je suis ici pour étouffer cette habitude malsaine dans l’?uf! Je trouve que beaucoup de mes clients accordent beaucoup trop de contrôle à leur vie. Ils laissent finalement la balance dicter leur humeur pour la journée en fonction des fluctuations de leur poids qu?ils perçoivent comme positives ou négatives.

Je recommande généralement à mes clients d’adhérer à un rituel de pesée mensuel afin d’atteindre leurs objectifs. Observer la balance est malsain et rendra folle toute personne sensée. Au lieu de cela, utilisez l?énergie que vous avez déjà mise dans la balance pour s?engager envers vous-même et le processus. Après tout, est un processus et ne se produit pas du jour au lendemain. Avant que vous le sachiez, un mois passera et vous verrez la différence dans l?échelle.

Voici trois conseils pour vous aider à ne pas être esclave de votre balance!

Conseil n ° 1: bannissez votre balance en exil: retirez votre balance du sol de votre salle de bain où vous serez tenté. Au lieu de cela, stockez-le hors de la vue hors de l’esprit. Si le simple fait de le coller dans un tiroir fera l’affaire, c’est génial! Sinon, vous devrez recourir à des mesures plus extrêmes et le placer dans un endroit peu pratique (comme la maison de votre ami ou la poubelle dans certains cas – vous savez qui vous êtes!). À tout le moins, vous voudrez peut-être envisager sortir les piles!

Conseil n ° 2: sevrez-vous lentement: si vous ne pouvez tout simplement pas vous passer d’un mois sans balance, essayez de vous peser toutes les semaines (à intervalles hebdomadaires), puis passez à des intervalles bimensuels jusqu’à ce que vous travailliez jusqu’à des intervalles mensuels.

Conseil n ° 3: comparez les apparences: il n’y a pas de meilleur indicateur que ce que vous ressentez et votre apparence, surtout lorsqu’il s’agit de vos vêtements. Si le poids et les pouces se détachent, vos vêtements vous le diront. Le miroir peut être utile aussi! Vous connaissez votre corps mieux que quiconque.

Pour votre information, je n’ai pas été sur la balance depuis plus d’un an, peut-être plus longtemps. (Sauf la visite occasionnelle chez le médecin, auquel cas je leur dis de ne pas me dire le nombre!) Maintenant que je suis à un point où je maintiens mon poids, je sais par les choix que je fais que je suis sur la bonne voie, et Bien sûr mes vêtements qui sont oh, si honnête!

Santé et réussite,

Alison