3 façons d’arrêter le cycle de privation de régime

Que devrais-je manger? Quand devrais-je manger? Combien dois-je manger? Ce sont toutes des questions qui vous trottent dans la tête tous les jours. Le «quoi, quand et combien» de manger a été implanté dans votre esprit à la suite d’une dépendance à vie au régime comme seul espoir de perdre du poids et d’atteindre le corps que vous aimez. Mais c’est une idée fausse. Les régimes ne fonctionnent pas et finissent par vous laisser avec deux choses: un gain de poids à long terme et un doute de soi. Je pense que vous pouvez être d’accord sur le fait qu’avoir à se soucier de quoi, quand et combien manger avant et après chaque repas et collation est épuisant. Malgré l’épuisement, il est difficile de faire face à la vérité selon laquelle les régimes ne fonctionnent pas car, après tout, les régimes amaigrissants sont devenus le thème principal de tous vos habitudes alimentaires, même si vous n’en êtes pas conscients!

Jetons un coup d’?il aux aspects malsains des régimes qui vous empêchent de perdre du poids avec succès. Des milliers de régimes sont annoncés aux consommateurs, mais ils partagent tous la même approche de «restriction» en matière de perte de poids. Tous les régimes s’attendent à ce que vous éliminiez certains aliments ou des groupes d’aliments entiers, ce qui entraîne un déficit calorique et un manque de nutriments essentiels. La raison pour laquelle cette méthode de perte de poids ne fonctionne pas, c’est parce que la restriction met votre corps en mode «famine», ce qui ralentit votre métabolisme et entraîne des fringales intenses et souvent incontrôlables lorsqu’on lui donne l’occasion de vraiment manger. Les fringales sont une réponse biologique naturelle à la famine et aux restrictions alimentaires. Par conséquent, suivre un provoque un «bras de fer» entre privation et fringales.

Si vous êtes une personne à la diète chronique, cette bataille continue entre vous et le a provoqué une de et une prise de poids, ce qui dans votre esprit se traduit par des succès et des échecs. Les régimes peuvent être très débilitants sur le plan psychologique. Les régimes vous apprennent que lorsque vous mangez de «mauvais» aliments et que vous cédez à vos envies, vous vous trompez, ce qui instille un sentiment d’échec et d’inutilité en vous-même et vous «contrôle tellement» de votre alimentation. Il peut être difficile d?accepter cela, mais depuis que les régimes sont dans votre vie, les aliments vous contrôlent; il a contrôlé vos pensées, vos actions et vos comportements. Dans une perspective plus large, les régimes amaigrissants ont touché une multitude de domaines de votre vie, notamment votre travail, votre , votre vie sociale et vos relations personnelles.

Bien que les effets secondaires néfastes des régimes amaigrissants soient évidents et puissent vous sembler si évidents, il n?est pas facile de sortir du .

Voici 3 façons de commencer:

1. Engagez-vous à arrêter de suivre un régime. Si vous pensez qu’un régime vous aidera à perdre du poids à jamais, vous ne pourrez pas sortir du cycle de privation de régime.

2. avoir de la patience. Les changements de mode de vie prennent du temps. Lorsque vous suivez un régime, vous avez une date limite, une date de fin. Lorsque vous adoptez une approche sans régime alimentaire, c’est pour toujours.

3. Chercher de l’aide. En tant que personne au régime chronique, il est difficile de renoncer à un régime sans le soutien des autres. Rejoignez un groupe de soutien ou travaillez avec un nutritionniste diététiste qui adopte une approche alimentaire intuitive.

Ces conseils vous offrent une base de base pour vous sortir du cycle de régime chronique. Cependant, il est important de rappeler que et apporter des changements permanents au mode de vie peuvent être complexes et uniques pour chaque individu. Comme je l’ai dit, sortir du régime est un processus qui prend du temps, alors soyez patient et ne vous découragez pas!