Votre régime vous donne-t-il la vitalité dont vous avez besoin?

Votre vous donne-t-il la vitalité holistique dont vous avez besoin pour passer votre journée? Peut-être que vous êtes trop occupé à faire autre chose pour vous inquiéter de ce que vous mangez, tant que c’est rapide à préparer ou à acheter et que c’est bon à manger, cela suffira. Ou le fera-t-il? Si vous continuez à mettre du carburant de qualité inférieure dans un moteur, celui-ci finira par ralentir. Votre corps est simplement un moteur mécanique. Mettez le mauvais carburant dedans et souffrez du ralentissement.

Beaucoup de gens commencent à écouter ce que leur corps leur dit. Ils ressentent le besoin de changer leur . La raison pour laquelle ils doivent changer de est peut-être évidente: ils ont un excès de poids excessif. Ou alors, ils réalisent simplement que les besoins de leur corps évoluent: ils ont besoin d’une nourriture plus légère et plus saine. Ils recherchent la vitalité qu’ils savent instinctivement qu’un changement leur apportera en une alimentation plus holistique et plus saine.

Si vous savez intuitivement que vous devez réellement changer de régime, qu’est-ce qui vous en empêche? Trop léthargique pour faire un effort? Avez-vous déjà pensé à pourquoi vous mangez? La principale raison est de maintenir votre vie physique. Si vous vous laissez aller à plus que ce qui est nécessaire pour remplir cette raison fondamentale de manger, alors il y a de fortes chances que vous soyez un mangeur émotionnel.

Nous sommes des créatures étranges parfois. Nous ressentons un besoin émotionnel et essayons de le soulager en nourrissant le corps physique. Ce corps ne veut pas de nourriture supplémentaire, mais en même temps, le corps émotionnel demande de l’aide. Peut-être qu’il est temps d’utiliser votre . Commencez à écouter tout votre moi, respectez ses besoins et donnez-lui la nourriture dont il a besoin, là où il en a besoin.

Nous avons en grande partie oublié que notre corps a besoin d’aliments «à indice d’octane élevé» pour assurer un fonctionnement optimal. Nous nous attendons à pouvoir apporter de la nourriture sans vie et espérons que nous puissions obtenir une énergie puissante. Les aliments dépourvus d?énergie vitale ne nourrissent pas les besoins nutritionnels du corps. «Les aliments frelatés sont monnaie courante sur le marché actuel. la plupart des produits transformés ont été dénaturés et détruits pour répondre aux besoins nutritionnels nécessaires à la constitution d’un corps solide. L’énergie naturelle des aliments a été remplacée par des énergies incompatibles avec la santé humaine. »- Bill Hinchcliff, Energy Healer.

Si vous constatez que vous consommez des aliments à faible teneur en vitalité la plupart du temps, votre corps est en manque d’énergie pour la force de la vie. Si tel est le cas, votre cerveau a probablement besoin de plus d’énergie, tout votre système biologique et émotionnel complexe a besoin d’une énorme dose de TLC et d’une véritable . Les aliments saturés en graisses lourdes, riches en sucre non raffiné et mélangés avec des conservateurs toxiques ne font plus l’affaire. Alors, que pouvez-vous faire lorsque l?idée d?un autre régime est trop forte?

Facile! Faites juste des changements infimes. Que diriez-vous d’essayer de substituer des fruits frais au thé du matin et de boire de l’eau fraîche et fraîche au lieu du café? Mais faites-le seulement le lundi, pendant quelques semaines. Peux-tu faire ça? Ensuite, à la troisième semaine, faites ceci les lundis et vendredis. Pouvez-vous gérer ça? Au cours de la quatrième semaine, utilisez votre . Peut-être changer un petit ingrédient dans votre repas du soir. Vous obtenez la grande image que nous peignons ici. Tu es responsable. Vous faites le choix d’une vie plus saine. Et ce n’est pas grave car vous ne changez qu’une petite chose à la fois.

Introduisez simplement de petits changements répartis dans le temps. Vous remarquerez que votre niveau de vitalité augmente. Vous vous sentirez plus léger et plus léger! Bientôt, vous commencerez à ne plus vouloir que des aliments sains et adorerez le soulèvement pur de l’eau. Mais par-dessus tout, vous développerez une conscience saine et respecterez ce dont votre corps a besoin pour vous maintenir en forme et en pleine forme. Des mises à jour petites mais régulières de vos choix alimentaires vous aideront à développer une conscience de votre objectif: manger des aliments plus sains pour plus de vitalité et une meilleure santé.

Une dernière astuce pour apporter des changements durables à vos alimentaires: profitez des changements que vous mettez en place! Si vous mangez une pomme, dégustez sa pleine saveur. Lorsque vous buvez un verre d’eau, utilisez un verre ou un cristal clair et remarquez que l’eau coule dans votre gorge. Lorsque vous préparez votre repas, disposez-le astucieusement dans votre assiette, asseyez-vous doucement et mangez lentement et délibérément, avec un sourire agréable.

En d’autres termes, exploitez votre . Attirez votre attention sur le moment présent et savourez toute l’expérience de ce que vous mangez et buvez, et sentez-le soulever votre énergie. Vous créez le nouveau vous, habilité et dynamisé, alors sentez et profitez de votre propre vitalité holistique.

Originally posted 2016-12-29 21:42:54.

Débarrassez-vous des problèmes de santé chroniques liés à la perte de poids

Bien que des millions de personnes dépensent des milliards de dollars chaque année pour différents types de régimes, régimes, programmes de diète, pilules de régime et dieu sait quoi, les gens ne sont toujours pas en mesure de perdre du poids. En fait, 95% des personnes qui suivent un régime échouent. Par conséquent, plus les gens suivent un régime, plus ils grossissent. Je veux dire que les taux d’ ont doublé depuis les années 1960. Plus nous sommes obèses, plus nous avons de problèmes de santé chroniques.

Ne vous méprenez pas, beaucoup de gens essaient de perdre du poids mais ne réussissent pas très bien car c’est comme nager à contre-courant, on ne peut tout simplement pas gagner. 8 personnes sur 10 sont en surpoids ou obèses et leur nombre augmente. Donc, il semble que peu importe vos efforts, rien ne semble fonctionner.

Notre mode de vie est la raison pour laquelle nous ne sommes pas en mesure de perdre du poids et pourquoi nous avons tant de problèmes de santé chroniques. Je veux dire que ça craint. Si vous n’êtes pas physiquement actif et si vous mangez les mauvais aliments et si vous mangez trop de nourriture, alors devinez quoi, vous prendrez du poids. Et avec le temps, vous pouvez développer de graves problèmes de santé. Si les gens changeaient leur mode de vie, nous résoudrions 90% des problèmes de santé chroniques actuels. Mais au lieu de changer nos alimentaires et d? , nous prenons simplement une pilule pour guérir tous nos problèmes. Une pilule ne guérit pas la cause des problèmes de santé chroniques mais seulement les symptômes.

Se débarrasser des problèmes de santé chroniques liés à

Lorsque nous ne sommes pas physiquement actifs et que nous mangeons de manière irrégulière, comme si nous sautions le petit déjeuner, notre métabolisme (le four qui brûle des calories) ralentit et nous brûlons donc moins de calories. Cela signifie que ces calories supplémentaires qui autrement auraient brûlé des abeilles seront stockées sous forme de graisse. Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour stimuler votre métabolisme.

Le premier est une activité physique vigoureuse que nous devons maintenir tout au long de notre vie, pas seulement pendant quelques semaines ou quelques mois. Étant donné que la plupart d’entre nous ne vivons pas dans le pays et que nous ne faisons pas de travail manuel pénible, nous devons trouver d’autres moyens. Il est évident que vous pourrez faire de la musculation en vous inscrivant à un gymnase pour pouvoir commencer à vous entraîner. Mais très souvent, même cela peut ne pas suffire et les gens doivent vraiment saisir toutes les occasions pour être actifs et ne pas trouver d’excuses.

Besoin d’aide? Si oui, cliquez sur le lien ci-dessous!

Originally posted 2016-12-29 21:42:54.

Dépendance au thé et au sucre Kombucha

J’ai commencé à boire du thé Kombucha il y a quelques années et j’ai immédiatement remarqué des changements positifs dans ma santé. Il semblait que mon système digestif se réveillait. Il a effacé mes sinus et réduit mes envies de sucre. Même mon déséquilibre hormonal a semblé disparaître!

Le thé Kombucha est une boisson fermentée censée renforcer le système immunitaire en repeuplant le tube digestif avec des probiotiques vivants et des enzymes qui se développent au cours du processus de fermentation.

Quand j?en ai entendu parler pour la première fois, j?ai hésité à le préparer car la recette demandait du sucre et du thé noir, deux aliments dont je n?étais pas responsable depuis des décennies. On m’a dit que je devais le faire de cette façon, sinon les avantages seraient minimisés. Ayant récupéré de la candidose, je m’inquiétais de boire quelque chose contenant du sucre. Je ne pouvais pas non plus consommer de caféine (m’avait empêché de dormir la nuit et fait trembler mes mains) et j’étais préoccupé par la caféine contenue dans le thé. Je l’ai fait avec du thé à la menthe et du sucre bio. Le résultat est excellent et je suis persuadé que la boisson est très puissante! Je n’ai pas eu de symptômes de candida tant que je l’ai bu en petites quantités.

Après avoir préparé cette douce potion douce pendant quelques années, j’ai finalement bu une gorgée d’une boisson commerciale à base de kombucha, à base de thé noir. Cette gorgée a été ressentie comme un choc pour mon système. Je savais que mon thé aux herbes à base de plantes, le kombucha, me convenait parfaitement.

Récemment, quelques personnes m’ont fait savoir qu’elles buvaient du thé Kombucha depuis quelque temps, avaient ressenti de bons résultats mais étaient parvenues à un point où leur corps n’en voulait plus. J’étais surpris d’entendre cela car mon corps avait un peu envie de tous les jours.

Puis, cet été, tout à coup, mon corps n’en voulait plus! J’ai essayé quelques gorgées, mais non, ce n’était plus juste. Je me demande si le kombucha a fait pour moi ce dont j’avais besoin à l’époque et je n’en avais tout simplement plus besoin.

J’utilise une variété de produits à base de lacto-fermenté et je me retrouve à désirer différents à des moments différents. J’ai fait confiance à mon corps quand il a dit qu’il n’avait plus besoin de Kombucha.

L’une des principales préoccupations concernant Kombucha est la grande quantité de sucre utilisée pour la fermentation. Je crois que la majeure partie du sucre est utilisée pendant la fermentation mais je suis également convaincue que si l?on est extrêmement sensible au sucre, au candida, au diabète, au SCI, ce n?est peut-être pas la boisson idéale.

J’ai également pensé à certains de mes étudiants qui ont eu de la difficulté à «abandonner» le sucre. J’ai vécu cela moi-même. Nous essayons de guérir des maladies telles que le candida, le SCI, la fatigue chronique, l’hypoglycémie et la fibromyalgie. Nous coupons le sucre et commençons à nous sentir démunis. Ensuite, il est facile de se gaver de sucre et de glucides exacerbant nos symptômes.

Je commence à voir le thé Kombucha comme un tremplin important pour certaines personnes qui s?éloignent du sucre. Si quelqu’un essaie de minimiser sa consommation de sucre mais qu’il a occasionnellement des crises de boulimie incontrôlables, il semble qu’il pourrait être plus bénéfique de boire le thé de kombucha à titre provisoire. Ils pourraient siroter un thé lorsque l’envie de dessert se manifeste. Ils pourraient siroter un peu plus quand tout le monde prend un soda. Ils pourraient y mettre une tranche de citron quand tout le monde boit une limonade trop sucrée. Cela peut satisfaire la solution de sucre tout en commençant la guérison de leurs systèmes digestif et immunitaire, ce qui permet à la personne d’éviter les glaces, les pâtisseries et les bonbons. Lorsque les systèmes corporels commencent à retrouver un état de santé supérieur, le sentiment d’être privé de sucre peut devenir un lointain souvenir.

Originally posted 2016-12-29 21:42:54.

Les vacances peuvent être en bonne santé, tout est dans la planification!

En grandissant, Halloween était ma période préférée de l’année. Comme mon père était dentiste, c?était la seule fois de l?année où on me permettait de manger tous les bonbons que mon sac et mon estomac pouvaient traiter. J’attendais avec impatience Halloween la façon dont certaines personnes avaient hâte de fêter leur anniversaire: certains chérissaient les cadeaux, pour moi c’était le Snickers®.

Bien que mes enfants soient tous grands et dépassés, je garde un très bon souvenir de les habiller, de maison en maison. Le fait saillant, bien sûr, était de les aider à trier les bonbons. “Un pour toi, un pour maman. Deux pour toi, deux pour maman.” Cependant, même si j’ai apprécié les bonbons, j’ai commencé à réaliser que Halloween semblait être le précurseur de la saison des excès alimentaires. Le 31 octobre a ramené tous les aliments assermentés du 1er janvier au 30 octobre!

Comment survit-on à la saison de la nourriture? La période de l’année où le sucre nous attend et où nous répondons à l’appel. Comment pouvons-nous simplement dire: “Non!” et laisser les bonbons, les patates douces à la guimauve et les petits pains collants derrière ou derrière nous? Tout est question de stratégie. Pour certains, cela peut signifier une abstinence totale, alors que pour d’autres, la modération est la solution.

Dans le livre du Dr. David Kessler, Une fin à la suralimentation, il écrit: “Le sentiment d’impuissance est l’un des principaux obstacles au succès. Si vous sentez que vous n’avez d’autre choix que de vous engager dans un , l’excitation qui anime cela persistera. Mais si vous développez un sentiment de votre propre capacité de contrôle et reconnaissez que vous n’avez pas besoin de vous engager dans un habituel, le sens de l’excitation diminuera. ”

En bout de ligne, avoir un plan. Croire que vous n?avez pas de maîtrise de vous-même est le premier moyen de succomber à la mauvaise alimentation. Croire que c’est votre seul choix, est la deuxième erreur. Voici quelques conseils pour vous aider à traverser la saison des excès alimentaires et vous guider vers des choix plus sains.

Dans le livre du Dr Kessler, il parle de l?importance d?une règle inébranlable. Par exemple, je ne mange pas d’aliments frits. Il y a des années, c’était pour maintenir mon poids, maintenant c’est juste une habitude. La règle doit être assez forte pour rester, et pour moi, les composants malsains des aliments frits me permettent de refuser facilement. Par conséquent, trouvez une raison suffisamment convaincante.

Visualisez comment vous vous sentirez. Par exemple, après avoir mangé quatre ou cinq barres de chocolat dans les sacs à provisions de mes enfants, je me sentirais malade. Pour cette raison, si je me sens surchargé sur ma barre de chocolat préférée, je «ressens» ce que je ressentais lorsque je surestime ces barres. Je suis mieux en mesure de garder ma «friandise» au minimum et de partir en me sentant beaucoup mieux.

Si vous optez pour une friandise ici et là, alors relancez vos efforts en matière d’ . Bien que le manque de temps soit toujours un défi, vous devez planifier le temps. C’est un accord que vous concluez avec vous-même. “Bien sûr, je peux l’avoir, mais demain, je vais consacrer 20 minutes supplémentaires à mon entraînement en musculation ou en cardio.”

Commencez votre journée avec des protéines et faites de votre mieux pour l?inclure tout au long de la journée. La recherche montre que les protéines vous font sentir «rassasiées» et réduisent votre faim plus efficacement que les glucides ou les lipides. Les nouvelles valeurs nutritionnelles de référence pour les protéines chez l’adulte sont de 0,8 gramme par kilogramme de poids corporel. Cela se traduit par environ 0,36 gramme de protéines par livre de votre poids.

Je suis réaliste quand il s’agit de mener une vie saine car cela ne peut pas être une proposition de tout ou rien. S’il y a une friandise que vous voulez, allez-y. Cependant, vous devez comprendre le compromis. Une vie saine signifie trouver un équilibre sain entre la nourriture que vous mangez, les vous choisissez et la vie que vous vivez. Avec Halloween à l’horizon, il n’y a pas de meilleur moment pour définir votre stratégie et passer à travers les vacances en meilleure santé!

Originally posted 2016-12-29 21:42:54.

Un avant-goût de l’entraînement physique mixte aux arts martiaux

La force et la des combattants MMA en font l?un des athlètes les plus recherchés au monde. Il suffit de regarder n’importe quel match de MMA pour comprendre pourquoi il est si important pour ces combattants de garder leur corps extrêmement en forme. Le type de punition physique qu’ils subissent et infligent peut donner des frissons dans le dos de tout homme.

Ce n’est pas seulement la force qui permet à ces combattants de gagner des combats et de garder leur corps en forme. Cette force est soutenue par une d’endurance qui donne à ces combattants une chance de gagner le match dont ils font partie. Assez souvent, les niveaux de des combattants MMA sont comparés à ceux des rameurs.

Les niveaux de de ces combattants MMA sont le seul moyen de les aider à gagner des combats, ce qui explique l?importance de leur entraînement physique intensif.

La première étape vers la formation au MMA consiste à pouvoir maintenir un seuil très élevé de lactate. C’est ce contrôle qui les empêche de vomir au beau milieu d’un combat. Ce seuil peut être amélioré de nombreuses manières, telles que les sprints mur à mur, les balancoires en cloche, les longues séances d’entraînement cardiovasculaire, la natation, la course, le vélo et tout autre entraînement cardiovasculaire. La plupart des combattants du MMA entreprennent des exercices cardiovasculaires jusqu’à 90 minutes par jour. Si ces exercices sont bien conduits, il n’y a pas d’arrêt possible d’un noyau fort.

Diverses techniques de combat sont également prévues dans les programmes d?entraînement MMA. Les techniques de base sont fortement inspirées de la boxe. Le jeu de jambes du MMA est donc très similaire à celui de la boxe. En outre, les coups de poing, les mouvements latéraux, la contre-attaque, les défenses ainsi que les coups de poing combinés sont passionnés par l’art de la boxe.

Les autres écoles d’où proviennent les bases du MMA sont le karaté à contact complet et le kickboxing.

Le clinching est une partie importante du MMA, qui tire ses racines de la lutte. Les leçons du Jiu-Jitsu Brésilien sont intégrées au développement du jeu de terrain qui consiste à utiliser l?anatomie du corps pour forcer votre adversaire à accepter la défaite. Dans cette technique, les combattants apprennent des mouvements qui peuvent maîtriser leur adversaire, ainsi que des techniques de contre-attaque pouvant être utilisées lorsque le combattant est au sol.

Avec tant de demandes et de spécifications, il est évident que la formation MMA exige beaucoup d?engagement et de dévouement. En plus des horaires d’entraînement exténuants, les combattants doivent également suivre un régime alimentaire strict afin de conserver leur forme physique pour les combats à venir. Ces horaires d’entraînement et de régime deviennent de plus en plus stricts à mesure que la date du combat approche. Les combattants devraient être dans la meilleure forme physique et mentale du ring.

Les combattants qui s?entraînent pour le MMA sont soumis à des niveaux extrêmes d?activité physique afin de pouvoir résister non seulement aux attaques de l?adversaire, mais aussi de le contre-attaquer et de le faire tomber. Que vous ayez l’intention de prendre du MMA de façon professionnelle ou non, l’entraînement à cette forme d’art martial est assuré de rendre votre corps si dur qu’il ne sera affecté d’aucune sorte de punition.

Originally posted 2016-12-29 21:42:54.

L’échec du modèle médical occidental

Une cause, un traitement

Le modèle médical occidental considère la maladie d’un point de vue d’une cause à une maladie et d’une cure. C’est ce qu’on appelle la médecine allopathique. Si une personne a une pression artérielle élevée, un médecin allopathique peut lui donner un médicament pour faire baisser la pression artérielle.

Le médecin peut opter pour le médicament comme moyen simple et évident d?abaisser la tension artérielle. Il est vrai que les médicaments peuvent faire baisser la tension artérielle. Les médicaments peuvent «fonctionner» sans s’attaquer à d’autres causes sous-jacentes, telles que l’ , le manque d’activité physique, une mauvaise et le stress.

Cette approche s’est implantée du début au milieu du 20e siècle et à juste titre. De toute évidence, le point de vue une cause à une maladie a beaucoup de sens dans de nombreux cas. Il est logique pour une infection une fois mortelle qu?un antibiotique guérisse rapidement. Cela fait beaucoup de sens quand on considère la polio. Cette maladie, autrefois dévastatrice, a été éradiquée aux États-Unis avec un vaccin. La médecine occidentale fonctionne!

Malheureusement, le modèle médical occidental ne fonctionne pas bien lorsqu’il est question de et de santé à long terme. Un seul élément nutritif ne peut tout simplement pas être le «remède» pour ce qui touche les humains modernes. Cela inclut le cancer, les maladies cardiaques, le diabète et les accidents vasculaires cérébraux, qui sont aujourd’hui les principales causes de .

Votre apparence détermine ce que vous trouvez

La recherche menée dans l’esprit du modèle médical occidental est réduite au plus petit nombre d’entrées et de résultats. Cela tend à garder les choses bien rangées.

Par exemple, qui pensez-vous est plus facile?

Pour mener une étude dans laquelle la moitié de vos sujets prend une pilule contenant un principe actif et l’autre moitié, une pilule inactive placebo.

Pour mener une étude dans laquelle la moitié de vos participants à l’étude sont:
Conseillé longuement sur un mode de vie sain
Cours de , , listes d’épicerie et conseils pour manger sainement
Compte tenu de l’ et des cours
Cajolé, cajolé et poussé à manger plus de fruits et légumes, à perdre du poids et à cesser de fumer
Et l?autre moitié ne reçoit pas de conseils et n?apprend pas à être en meilleure santé.

De toute évidence, la première option est une étude de recherche plus facile à mener. C?est précisément ce qui nous a amenés à croire que des nutriments uniques, des comprimés de vitamines et des aliments enrichis sont la réponse à ce qui nous rend malades aujourd?hui.

C’est ce type de réflexion qui a conduit les chercheurs occidentaux à mener des recherches sur les suppléments de bêta-carotène et le risque de cancer. Ils ont basé ces études sur l’observation précédente selon laquelle les personnes qui consomment beaucoup d’aliments riches en bêta-carotène sont en meilleure santé. Compte tenu de l’immense complexité de la nourriture, c’est un très grand saut!

Mais le saut est venu tout droit du modèle médical occidental: «le bêta-carotène est contenu dans ces aliments, les personnes qui les mangent sont en meilleure santé. Par conséquent, il doit s’agir d’un bêta-carotène qui prévient le cancer, , etc.».

Naturellement, plusieurs essais à grande échelle ont montré que les comprimés de bêta-carotène n?amélioraient pas la santé. En fait, ils peuvent augmenter le risque de cancer et de . Les chercheurs sont retournés à la planche à dessin. Peut-être que ce n’est pas du bêta-carotène après tout.

Qu’est-ce qu’un marqueur?

Si un élément nutritif tel que le bêta-carotène n’est pas la solution, quelle est? Si nous revenons aux observations initiales, nous trouvons des indices. Le premier indice provient de ce qu’on appelle un «marqueur».

Un marqueur est simplement une chose facilement identifiable qui représente beaucoup d?autres choses. Au lieu de suivre des milliers de nutriments dans des aliments végétaux sains susceptibles de réduire le risque de maladie, il est plus facile de garder trace de ceux-ci. Dans ce cas, le marqueur est le bêta-carotène.

Nous devons faire attention à ne pas supposer que c’est le marqueur lui-même qui est responsable de la réduction du risque de maladie. Avec le bêta-carotène, l’application du modèle médical occidental a amené certains experts en santé à conclure que le bêta-carotène était l’ingrédient magique. Ils ont supposé que c’était du bêta-carotène qui préservait la santé des personnes.

Pour consulter l’article complet, rendez-vous sur .

Originally posted 2016-12-29 21:42:54.

Troubles de l’alimentation Aide et conseils d’experts

Les troubles de l’alimentation se caractérisent principalement par une habitude alimentaire anormale. On pense que les troubles psychologiques tels que l’anorexie et la boulimie sont une source d’inquiétude pour l’alimentation, le poids et la forme. Les troubles de l’alimentation sont fréquents chez les adolescents et les jeunes adultes qui «s’efforcent de s’intégrer à la société» en obtenant une silhouette attrayante. Le problème, c’est qu’ils ont tendance à exagérer de chercher parfois à obtenir de l’ et des conseils d’experts en matière de .

Demander de l’aide pour les troubles de l’alimentation est un bon choix, surtout si vous pensez que vos troubles de l’alimentation gênent votre mode de vie. Cet état de santé doit être pris au sérieux avant d?entraîner des problèmes de santé mortels. Voici deux qui devraient vous inciter à demander de l?aide:

1. Anorexie mentale: L?anorexie mentale est caractérisée par une peur excessive de la prise de poids, une privation de soi et une déformation évidente de la forme du corps. On sait également que l’anorexie mentale est le problème de santé publique grave qui se développe le plus rapidement. Ce désordre psychologique peut également entraîner des problèmes de santé à long terme tels que l’ostéoporose, l’insuffisance rénale, des anomalies du sang, des ruptures d’estomac et une insuffisance cardiaque congestive.

2. Boulimie: Contrairement aux personnes souffrant d’anorexie, les boulimiques ont tendance à se livrer à une alimentation excessive entraînant trop de culpabilité et à s’auto-condamner au point de commencer à des vomissements, des jeûnes, des régimes excessifs et l’utilisation de laxatifs.

courants aide et conseils

? Une personne qui souffre sera probablement la moins coopérative. Les cas avancés peuvent nécessiter un programme nutritionnel immédiat pour préserver la santé du corps. Dans certains cas, une hospitalisation est nécessaire.

? L?un des l? vous pouvez obtenir est la thérapie de groupe. Cela vous permettra de discuter et d?ouvrir votre situation actuelle à d?autres personnes. En permettant à la personne de parler de sa maladie, on peut regagner sa confiance en soi et son estime de soi.

? Le counselling et la thérapie sont une approche très pratiquée dans la recherche de l’aide aux troubles de l’alimentation. Les conseils des parents et l?acceptation du fait que c?est en partie de leur faute peuvent permettre de rétablir les bases nécessaires pour mettre les choses au clair et en ordre.

? La thérapie à domicile est recommandée dans la recherche d’aide pour les troubles de l’alimentation. Si un membre de votre famille est touché, il ne voudrait pas être ailleurs que chez lui. Les hôpitaux provoquent trop de et le sentiment d?être rejetés et négligés.

? Lorsque la maladie s’aggrave et nuit à la santé de la personne, le meilleur moyen d’obtenir de l’aide pour les troubles de l’alimentation est d’amener le patient dans un établissement spécialisé dans les troubles de l’alimentation. Le personnel est formé pour faire face à ces situations et leur permet de surveiller les patients de temps à autre. C’est également le meilleur endroit où vous pouvez obtenir des conseils d’experts et obtenir des résultats positifs en peu de temps.

Si vous suspectez un membre de la souffrant de troubles de l’alimentation, recherchez immédiatement l’aide et les conseils d’experts en troubles de l’alimentation. N’attendez pas d’autres symptômes graves, plus tôt vous les résolvez, plus vite ils peuvent guérir.

Originally posted 2016-12-29 21:42:54.

Des régimes qui fonctionnent

Des régimes efficaces: Un grand nombre de régimes sont disponibles pour prétendre aider à perdre du poids. Il serait difficile de tous les tamiser pour parvenir à un qui convienne à un individu. Certaines caractéristiques spécifiques doivent être gardées à l’esprit lors de la décision du à suivre

Caractéristiques d’un bon :
? Ce devrait être un régime équilibré
? Le régime ne devrait pas nécessiter de suppléments spéciaux ou de pilules diététiques
? Le régime ne doit pas exclure les groupes d’aliments
? Les régimes devraient être combinés avec de l’
? Les régimes devraient garantir que la personne à la diète est en bonne santé et peut continuer son travail normal sans se sentir fatiguée.
? Le régime alimentaire devrait permettre progressive

Les régimes qui fonctionnent répondent aux critères susmentionnés et permettent aux personnes à la diète de manger ce qu?elles veulent à certaines périodes. Cela ferait en sorte que la personne à la diète n’entre pas dans une consommation excessive d’aliments et ne disparaisse pas de l’alimentation.

Un grand nombre de régimes alimentaires efficaces ont fait leurs preuves pour aider à perdre du poids
Parmi les plus importants, citons:

1) The Every Day – une alimentation équilibrée basée sur SNAPP
2) régime glycémique – riz basmati, son, avoine, certains fruits, pâtes, pois chiches, quinoa, yaourt nature, lait écrémé
3) Diète macrobiotique – riz brun, fruits de soja, graines et noix en petite quantité, poisson également en petite quantité
4) Diète biologique – fruits et légumes sans pesticides, poulet, boeuf
5) régime alimentaire cru – sushis, fruits, légumes, noix
6) Sonoma diététique – fromage féta, amandes, épinards à l’huile d’olive
7) Jenny Craig – céréales avec lait écrémé, soupe à la citrouille de type JC, poulet de type JC, fruits et légumes
8) Nutrisystem- crème de brocoli, soupe, patates douces fouettées au fromage
9) Southbeach- Phase 1: Légumes, ?ufs, noix No 2: pain, céréales et pommes de terre
10) La zone – 40% de glucides, 30% de matières grasses, 30% de protéines

Nous sommes convaincus que vous aurez tout le succès possible pour trouver des régimes qui marchent bien lorsque vous examinez ces systèmes éprouvés. Bonne chance avec vos plans de .

Originally posted 2016-12-29 21:42:54.

Habitudes malsaines et votre perte de poids

Il serait faux de dire que tous les kilos en trop ne sont pas arrivés du jour au lendemain. Il faut des années de mauvaises alimentaires et d’ difficiles à surmonter. Et nous devrions savoir quelles sont ces qui deviennent la cause première de notre obésité.

1. : Ils ne font pas d’ régulièrement. En règle générale, il est recommandé par chaque expert d?effectuer deux à trois séances de cardio par semaine de 20 à 45 minutes et deux à trois séances d?entraînement en résistance par semaine de 30 à 45 minutes. Cela aide beaucoup dans la combustion des graisses. Si vous n’avez pas envie de les faire à la maison, faites partie des clubs les plus perdants.
2.La malbouffe: Ils préfèrent aller au restaurant. Sachant que les aliments chinois et japonais sont les meilleurs pour augmenter votre apport en calories.
3. Pas d’activité légère: Pour mener une vie active, il y a peu de choses que vous puissiez faire pour prendre les devants. Prenez des pauses et prenez l?air frais au lieu de rester assis à votre bureau toute la journée. Essayez de vous asseoir droit, maintenez votre dos et brûlez plus de calories. Dans n’importe quel club de grands perdants, vous commencez par des activités plus petites et plus rigoureuses.
4.Sweets: Ils ne réduiraient pas les bonbons. Il est recommandé de ne pas cesser de les avoir mais de les couper en petites portions.
5. Manger émotionnellement: Manger est une expérience psychologiquement satisfaisante et qui modifie l’humeur. La plupart des gens mangent, non pas parce qu’ils ont faim, mais aussi pour d’autres raisons. Connaître les déclencheurs qui vous ont amené à manger à tout moment.
6. En faisant sauter des repas: manger moins de gros repas peut causer une hausse de l’insuline. Cela déclenche la faim et pourrait entraîner une augmentation du taux de sucre dans le sang. Les personnes qui mangent plusieurs petits repas étaient moins susceptibles d’être obèses.

Les personnes en surpoids peuvent avoir des difficultés au début à surmonter leurs mauvaises habitudes, mais les résultats des clubs les plus perdants en matière de consommation et d? sont très enrichissants. Maintenant, vous devez vous demander pourquoi j’ai parlé du club. C?est parce que l?humanité a tendance à partir avec un grand enthousiasme mais au bout de quelques jours, tout est parti et la paresse est conquérante. Mais si vous participez à un tel programme, vous serez capable de garder la routine et de vous isoler rapidement des habitudes malsaines.

Originally posted 2016-12-29 21:42:54.